RA166 - Glossaire marchois des Animaux ailés (Charente, Vienne, Indre, Haute-Vienne, Creuse, Cher, Allier, Puy-de-Dôme)
RA166 - Glossaire marchois des Animaux ailés (Charente, Vienne, Indre, Haute-Vienne, Creuse, Cher, Allier, Puy-de-Dôme)
  • Charger l'image dans la galerie, RA166 - Glossaire marchois des Animaux ailés (Charente, Vienne, Indre, Haute-Vienne, Creuse, Cher, Allier, Puy-de-Dôme)
  • Charger l'image dans la galerie, RA166 - Glossaire marchois des Animaux ailés (Charente, Vienne, Indre, Haute-Vienne, Creuse, Cher, Allier, Puy-de-Dôme)

RA166 - Glossaire marchois des Animaux ailés (Charente, Vienne, Indre, Haute-Vienne, Creuse, Cher, Allier, Puy-de-Dôme)

Prix normal
€18,95
Prix réduit
€18,95
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Auteur : Jean-Michel Monnet-Quelet — langue : français ; marchois — format : 16x24 cm — nombre de pages :  186 — illustrations : en NB.

Pour réaliser ce livre consacré aux animaux ailés (oiseaux, insectes, gallinacés et autres volailles de basse cour), de nombreuses sources ont été consultées. Parmi elles, l’Atlas linguistique de la France (ALF), les atlas linguistiques régionaux et des ouvrages consacrés à la langue marchoise parlée dans huit départements (Charente, Vienne, Indre, Cher, Haute Vienne, Creuse, Allier et Puy-de-Dôme) et trois régions administratives (Nouvelle-Aquitaine, Centre-Val de Loire, Auvergne-Rhône Alpes).
Le « patois » marchois est en lien direct avec le quotidien et l’usage social de la langue ne fait aucun doute. Façonné depuis des siècles, il sait, entre autre, nommer les animaux. L’étude du vocabulaire est donc un élément important pour définir cet idiome. Soucieux de ne pas se limiter à proposer une simple succession de mots, l’auteur a cherché à élargir son propos avec une recherche étymologique. Le lecteur peut aussi trouver dans cet ouvrage consacré à la faune, des anecdotes, des comptines, des expressions en marchois, des cartes, etc.

Jean-Michel Monnet-Quelet est enseignant. Attaché à ses racines creusoises, il mène depuis plusieurs années des recherches dans le domaine linguistique du marchois (aussi appelé Croissant), cette langue parlée au centre de la France. Il a déjà publié Le marchois, enquête sur un « patois » parlé en Creuse (2011), La Creuse en Marche (2012), Le croissant marchois, entre oc et oïl (2013) et rédige régulièrement des articles dans diverses revues et sites creusois.

Version e-book (cliquez sur ce lien)