A l'ombre de queu grand Châgne • [PELG014]
A l'ombre de queu grand Châgne • [PELG014]
  • Charger l'image dans la galerie, A l'ombre de queu grand Châgne • [PELG014]
  • Charger l'image dans la galerie, A l'ombre de queu grand Châgne • [PELG014]

A l'ombre de queu grand Châgne • [PELG014]

Prix normal
€13,50
Prix réduit
€13,50
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Auteur : Régis Courlit — langue : français ; saintongeais — format : 15x21 cm — nombre de pages : 112 — illustrations : 1 en NB.
Une flopée d’histoires humoristiques, dans la veine des patoisants charentais, écrites en saintongeais d’Angoumois central par Régis Courlit, authentique locuteur dont la compétence linguistique n’a d’égale que sa présence sur scène... c’est-à-dire qu’elle est tout simplement exceptionnelle !
Régis Courlit dit Châgne drét est né à l’Isle d’Espagnac (Charente) en 1946. Devenu paysan, il n’a depuis jamais quitté sa commune de Balzac. Enfant on le faisait monter sur une chaise pour l’entendre parler « patois » ; dans les années 1968-70 il était l’amuseur dans les noces. Il n’a repris que vers l’âge de 50 ans, sous l’impulsion d’Hélène Favroul (La Jhavasse de Poulignac) qui l’a fait entrer dans le groupe théâtral Les Goules Réjhouies de Saint-Yriex, et sous celle de Jean-Pierre Coutanceau (Peûlouc) avec qui il a créé La compagnie Branle Mijhot.

En fin d’ouvrage, Eric Nowak propose une petite étude sur la langue de l’auteur, et la resitue dans l’ensemble poitevin et saintongeais.

Version e-book (cliquez sur ce lien)