Le Château de Bonaguil en Agenais : description & histoire • [ARR560]
Le Château de Bonaguil en Agenais : description & histoire • [ARR560]
  • Charger l'image dans la galerie, Le Château de Bonaguil en Agenais : description & histoire • [ARR560]
  • Charger l'image dans la galerie, Le Château de Bonaguil en Agenais : description & histoire • [ARR560]

Le Château de Bonaguil en Agenais : description & histoire • [ARR560]

Prix normal
€15,50
Prix réduit
€15,50
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Auteur : Philippe Lauzun — langue : français — format : 15x21 cm — nombre de pages : 160 — illustrations : en NB & en COULEUR.
Lorsque, il y a longtemps déjà, je visitai pour la première fois le château de Bonaguil, ce remarquable spécimen de l’architecture militaire française au moyen-âge était à peine connu. Les gens seules du pays et des localités avoisinantes en parlaient comme d’une merveille. Mais leurs dires trouvaient au loin peu d’échos. Séduit par la grandiose beauté des ruines qui se dressaient devant moi, je n’eus qu’un désir, celui d’en connaître l’histoire ; puis, une fois connue, de faire part du résultat de mes recherches à tous ceux qui avaient le culte du passé.
Présenter le château de Bonaguil comme un des premiers et des plus intéressants monuments de l’architecture militaire en France dans la seconde moitié du XVe siècle, et insister sur ce point qu’il fut bâti d’un seul jet, dans un très court espace de temps, sous l’empire d’idées nouvelles en matière de fortification défensive, telle est la thèse que Viollet-le-Duc m’engagea vivement à développer, me fournissant de nombreuses preuves à l’appui. Il me restait à écrire, sinon l’histoire proprement dite du château, du moins celle de ses seigneurs. En dehors de la famille de Fumel qui le possédait au moment de la Révolution, J’appris en effet bientôt que les Roquefeuil de Castelnau, en Quercy, avaient, les premiers, possédé la seigneurie de Bonaguil. Je n’hésitai pas à publier aussitôt ma première édition (1867), dont le but était de faire connaître au plus vite le château de Bonaguil. Depuis cette époque jusqu’à aujourd’hui les visiteurs n’ont cessé d’affluer à Bonaguil. Mon dernier mot sera pour remercier mes lecteurs, qui, depuis trente ans, n’ont pas craint de me prendre comme guide dans leurs promenades à travers ce dédale, souvent inextricable, de salles, détours, de fossés, de courtines, mettant sous leur sauvegarde, ou plutôt sous celle de leurs fils, cette troisième édition, qui, très certainement, sera la dernière (extrait de la Préface de l’édition de 1897).
Philippe Lauzun, né à Agen (1847-1920), inlassable historien de la Gascogne et de l’Agenais. Ont déjà été republiés ses Châteaux gascons du XIIIe siècle et ses Souvenirs du Vieil Agen.
Nouvelle édition, entièrement recomposée, et abondamment illustrée pour découvrir un des plus splendides châteaux-forts du Sud-Ouest.

Version e-book (cliquez sur ce lien)