AVL221 - Maudez le Léonard (suggestion d'une ville : Brest)
AVL221 - Maudez le Léonard (suggestion d'une ville : Brest)
  • Charger l'image dans la galerie, AVL221 - Maudez le Léonard (suggestion d'une ville : Brest)
  • Charger l'image dans la galerie, AVL221 - Maudez le Léonard (suggestion d'une ville : Brest)

AVL221 - Maudez le Léonard (suggestion d'une ville : Brest)

Prix normal
€16,95
Prix réduit
€16,95
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Auteur : Joseph Créach ; Jean André Le Gall — langue : français — format : 15x21 cm — nombre de pages :  190 — illustrations : sans.

Publié initialement en 1928, réédité en 1950, ce roman noir évoque le monde brestois à la manière d’un Mac-Orlan. Le roman débute comme une comédie sentimentale, avant de se poursuivre en lente dérive tragique : un ancien de la marine à voile, Maudez Tymeur, originaire du pays de Léon, tombe éperdument amoureux de Maria, jeune beauté brestoise nostalgique de ses glorieux ancêtres et qui vit tiraillée entre son rêve du passé et la réalité présente. Elle l’épousera cependant, avant de le tromper inéluctablement avec un officier de marine plus conforme à ses idéaux. Dans une seconde lecture, le principal personnage du roman se révèle être la ville de Brest qui, après la défaite de 1870 et la chute du Second Empire, sous la Troisième République, s’est spectaculairement transformée, modernisée, au point de devenir méconnaissable.
Maudez le Léonard est un roman de la fatalité. Mais cette fatalité n’est pas le fait de quelque divinité, elle résulte des « suggestions d’une ville » qui conditionnent les modes de vie et de pensée de ses habitants, transformant les plus vulnérables, incapables de s’adapter aux situations nouvelles, en victimes et ces victimes en « bourreaux »...

Maudez le Léonard est le seul roman répertorié de Joseph Créach, avec lequel il manqua de peu le prix Goncourt en 1930. L’avant-propos et présentation de Jean André Le Gall éclaire utilement une œuvre et un auteur singuliers dans la littérature bretonne.

Version e-book (cliquez sur ce lien)