AVL218 - Le Sanglier de la forêt de Lonnes (esquisse du Comté de Savoie à la fin du XIVe siècle)
AVL218 - Le Sanglier de la forêt de Lonnes (esquisse du Comté de Savoie à la fin du XIVe siècle)
  • Charger l'image dans la galerie, AVL218 - Le Sanglier de la forêt de Lonnes (esquisse du Comté de Savoie à la fin du XIVe siècle)
  • Charger l'image dans la galerie, AVL218 - Le Sanglier de la forêt de Lonnes (esquisse du Comté de Savoie à la fin du XIVe siècle)

AVL218 - Le Sanglier de la forêt de Lonnes (esquisse du Comté de Savoie à la fin du XIVe siècle)

Prix normal
€15,95
Prix réduit
€15,95
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Auteur : Jacques Replat ; Rémi Mogenet — langue : français — format : 15x21 cm — nombre de pages :  180 — illustrations : sans.
Jacques Replat (Chambéry, 1807-Annecy, 1866) fut un des auteurs les plus en vue dans la Savoie du XIXe siècle ; très apprécié de ses contemporains, il publia plusieurs romans gothiques — se déroulant au Moyen Âge et teintés de fantastique —, des poèmes également d’inspiration médiévale ou romantique, et des récits de promenades oniriques, mêlant l’humour, la vision, le souvenir et l’histoire.
Le Sanglier de la forêt de Lonnes, publié en 1840, évoque le dernier duel judiciaire du comté de Savoie, en 1397 : il eut lieu à Bourg-en-Bresse entre le chevalier-poète Othon de Grandson et son rival Gérard d’Estavayé. Il en explore les sources — la mort suspecte du Comte Rouge Amédée VII à Thonon, l’amour de Catherine d’Estavayé pour Othon —, et prend pour symbole du mal qui rongeait la Savoie le grand sanglier qui hantait les forêts du Chablais et dont la malédiction devait être fatale aux temps héroïques : car avec la mort du Comte Rouge et celle du chevalier-trouvère, c’est toute une époque qui s’en va, avec ses valeurs, ses rêves, ses illusions, ses fantasmes – lesquels ne sont d’ailleurs pas dénués de force sur les événements : derrière leur voile, des forces mystérieuses sont à l’œuvre.
Poète et historien à la fois, Jacques Replat a dans ce roman recréé avec succès une période qui continue de susciter une forme de nostalgie : la Savoie féodale semble avoir touché au monde du rêve, comme un écho de la mythologie arthurienne alors si prisée en Europe. Évocation poignante, que celle du Sanglier de la forêt de Lonnes, et si typique de la littérature du Buon Governo (1815-1848) : on voulait renouer avec les vieilles
racines, enfouies dans la brume des temps gothiques.

Version e-book (cliquez sur le lien ci-dessous)