AVL120 - Grenoblo malhérou (poésies en patois du Dauphiné)
AVL120 - Grenoblo malhérou (poésies en patois du Dauphiné)
  • Charger l'image dans la galerie, AVL120 - Grenoblo malhérou (poésies en patois du Dauphiné)
  • Charger l'image dans la galerie, AVL120 - Grenoblo malhérou (poésies en patois du Dauphiné)

AVL120 - Grenoblo malhérou (poésies en patois du Dauphiné)

Prix normal
€19,95
Prix réduit
€19,95
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Auteur : François Blanc (dit La Goutta) — langue : franco-provençal ; français — format : 21x29,7 cm — nombre de pages : 174 — illustrations : en NB.
Bien peu s’intéressent encore au parler franco-provençal du Dauphiné qui n’a d’ailleurs jamais connu de reconnaissance littéraire ; pourtant, au milieu de cette indifférence, un texte, depuis bientôt trois siècles, brave l’oubli : Grenoblo malhérou. Sa « mise en images » au XIXe siècle lui a donné une seconde jeunesse. Sans cesse publié depuis, il est devenu le seul classique de la littérature patoisante du Dauphiné.
A y découvrir (ou y redécouvrir) ce qu’était le parler populaire de Grenoble au XVIIIe siècle, s’y souvenir des crues mémorables et catastrophiques que l’Isère et le Drac firent subir à la capitale dauphinoise, et sans y oublier les gravures qui forment comme un second livre sur le Grenoble du temps passé.
François Blanc, dit La Goutta, (1662-1742) était un épicier-poète, demeurant place Claveyson à Grenoble. Son Grenoblo Malhérou (suivi de la Coupi de la Lettra) est le récit minutieux (et en vers) des inondations de septembre 1733 qui dévastèrent Grenoble et sa région.

Version e-book (cliquez sur ce lien)