AVL026 - Lo Netejaire (las enquèstas del comissari Casal, 3)
AVL026 - Lo Netejaire (las enquèstas del comissari Casal, 3)
  • Charger l'image dans la galerie, AVL026 - Lo Netejaire (las enquèstas del comissari Casal, 3)
  • Charger l'image dans la galerie, AVL026 - Lo Netejaire (las enquèstas del comissari Casal, 3)

AVL026 - Lo Netejaire (las enquèstas del comissari Casal, 3)

Prix normal
€15,50
Prix réduit
€15,50
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Auteur : Raimond Guiraud — langue : occitan — format : 15x21 cm — nombre de pages : 156 — illustrations : sans.
Tornam trobar lo comissari Casal que mena l’enquèsta dins un novèl afar, dins Tolosa : es a ne far venir cabord lo comissari Casal : un òme jove a decidit de “netejar” la vila de totas las “rascladuras” de la societat : putas, SDF, omosexuals, etc.
S’engatja alavetz un combat a distància enter lo comissari e lo “netejaire” pas tant nèci que l’auriá volgut lo Casal... Un libre de suspens, violent, que revèrta plan la vida vidanta d’una granda ciutat de uèi.
Nous retrouvons le commissaire Casal qui mène l’enquête dans une nouvelle affaire à Toulouse : c’est à faire devenir fou le commissaire Casal : un homme jeune a décidé de “nettoyer” la ville de toutes les “raclures” de la société : putes, SDF, homosexuels, etc. Alors s’engage un combat à distance entre le commissaire et le “nettoyeur“ pas aussi idiot que l’aurait voulu Casal...
Nascut a Tolosa en 1929, lo “Guiraud de Basieja” trabalhèt dins l’agrò-alimentari a París, mas doblidèt pas jamai la lenga mairala del País Mondin. Lo siu trabalh li faguèt costejar gendarmas, polícia e tribunals e mai tard, l’enveja li venguèt, aital, de se metre a l’escritura de romans policièrs. En occitan, plan segur, per l’amor del País e de la Lenga d’òc.
Né à Toulouse en 1929, le “Guiraud de Bazièges”, a travaillé dans l’agro-alimentaire à Paris, sans jamais oublier la langue maternelle du pays Moundi. Son métier lui avait fait côtoyer gendarmeries, police et tribunaux, aussi, plus tard, l’envie le prend de se mettre à l’écriture de romans policiers. En occitan, bien sûr, pour l’amour du Pays et de la Langue d’oc.

Version e-book (cliquez sur ce lien)