ARR533 - Ce qu'Ils auraient fait de l'Alsace-Lorraine...
ARR533 - Ce qu'Ils auraient fait de l'Alsace-Lorraine...
  • Charger l'image dans la galerie, ARR533 - Ce qu'Ils auraient fait de l'Alsace-Lorraine...
  • Charger l'image dans la galerie, ARR533 - Ce qu'Ils auraient fait de l'Alsace-Lorraine...

ARR533 - Ce qu'Ils auraient fait de l'Alsace-Lorraine...

Prix normal
€9,00
Prix réduit
€9,00
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Auteur : Charles Schmidt — langue : français — format : 15x21 cm — nombre de pages :  74 — illustrations : en NB & COULEUR.
A leur entrée dans les villes et les villages d’Alsace en 1918, les soldats français lisaient ces mots partout répétés: « MERCI A NOS LIBÉRATEURS » Libérés, par les soldats de l’Entente, d’une domination chaque jour plus pesante, les Alsaciens-Lorrains devinaient que le militarisme prussien avait rivé, dans l’ombre, pour l’avenir, des chaînes plus lourdes encore. [...]
Si la guerre avait été courte... [...] mais la guerre a duré : les gouvernants allemands ont eu le temps d’écrire l’angoisse que leur causait, dès août 1914, le problème alsacien, et de cette an­goisse, qui allait croissant, ils n’ont pas eu le temps de faire disparaître le témoignage. De cette inquiétude il nous est possible, désormais, d’en donner le témoignage authen­tique, irréfutable que l’Alsace était, pour les gouvernants allemands, un « pays ennemi » — ils l’ont écrit — et qu’après quarante-quatre années de contact, ils étaient arrivés à cette con­clusion qu’il faudrait profiter de la force, que donne l’occupation militaire avec ses lois d’exception, pour la germaniser. Je me con­tenterai, aujourd’hui, d’esquisser très brièvement leurs plans de germanisation du Pays d’empire [qu’était l’Alsace-Lorraine depuis 1870]. — Extrait de l’Avant-propos de l’édition originale de 1919.
Charles Schmidt (1872-1956), né à Saint-Dié, historien, archiviste ; il réorganisa les archives d’Alsace-Lorraine de 1918 à 1923 ; il fut président de la Société de l’Ecole des Chartes. On lui doit de nombreux ouvrages historiques sur la Chine, l’Allemagne (Le Grand-duché de Berg ; La domination française en Allemagne sous Napoléon Ier), et les sources historiques des archives (Les archives économiques modernes ; Les sources de l’histoire des territoires rhénans, etc.).

Version e-book (cliquez sur ce lien)