ARR340 - Le Havre : Petite Histoire civile, politique, militaire et économique (des origines au Second Empire)
ARR340 - Le Havre : Petite Histoire civile, politique, militaire et économique (des origines au Second Empire)
  • Charger l'image dans la galerie, ARR340 - Le Havre : Petite Histoire civile, politique, militaire et économique (des origines au Second Empire)
  • Charger l'image dans la galerie, ARR340 - Le Havre : Petite Histoire civile, politique, militaire et économique (des origines au Second Empire)

ARR340 - Le Havre : Petite Histoire civile, politique, militaire et économique (des origines au Second Empire)

Prix normal
€17,95
Prix réduit
€17,95
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Auteur : Frédéric de Coninck — langue : français — format : 15x21 cm — nombre de pages :  214 — illustrations : en NB & en COULEUR.
En 1869, paraît la deuxième édition de l’ouvrage Le Havre, son passé, son présent, son avenir. Etude atypique, à la fois historique, politique et économique, qui permet de mieux comprendre la « vocation » commerciale moderne du Havre :
« Pour bien juger le Havre et se rendre compte de ce que ce port est appelé à devenir, il faut le considérer au triple point de vue du passé, du présent, et de l’avenir [...] Le Passé commencera avec la création du Havre en 1516 sous François Ier, et finira en 1793, lors du premier agrandissement de la Ville et du port décrété sous Louis XVI en 1786. Le Présent comprendra l’histoire du Havre depuis cette transformation jusqu’au démantèlement de la Place opéré en 1854 sous Napoléon III. L’Avenir dira quelle influence la cessation du régime militaire a déjà eue et est surtout appelée à avoir sur l’agrandissement de la Ville et sur la prospérité de son commerce » (extrait de l’avant-propos).

Frédéric de Coninck est né à Copenhague (1805-1874) où s’était établi son grand-père protestant, négociant d’origine hollandaise ; il s’installe d’abord à Nantes où il reprend et développe une maison de négoce, puis la transfère au Havre en 1838 : il s’y spécialise dans le commerce vers les Indes et crée, en 1844, le premier dock flottant. Rallié à la République après la révolution de 1848, puis à l’Empire, il sera longtemps conseiller municipal d’Ingouville, ancienne commune rurale rattachée au Havre, en 1832.

Version e-book (cliquez sur ce lien)