Passer aux informations produits
1 de 2

editions-des-regionalismes

Ar Marvailler brezounek • Le Conteur breton

Prix habituel €23,50 EUR
Prix habituel Prix soldé €23,50 EUR
Vente Épuisé
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.

• ISBN :

• SKU :

• Auteur(s) :

Auteurs : Gabriel Milin ; Amable-Emmanuel Troude — langue : breton ; français — format : 16x24 cm — nombre de pages : 212.
Nous ne cherchons pas ici à connaître d’où peuvent provenir les contes de la Basse-Bretagne ; nous ne dirons pas non plus qu’ils appartiennent ou n’appartiennent pas à nos aïeux. Quels que soient donc ces contes, nous les donnons pour ce qu’ils sont, et, pourvu qu’ils puissent servir à faire connaître la langue bretonne usuelle et les beautés qu’elle renferme, c’est tout ce que nous désirons. Quels sont les personnages que les conteurs bretons mettent en scène ordinairement ? Dieu, les anges, les saints ; l’homme toujours, le démon souvent, les animaux grands et petits, et parfois aussi des êtres imaginaires. On a mis, en regard du texte breton, une traduction française qui est parfois presque littérale, ou en d’autres termes, qui serre le breton le plus près possible. Une telle manière de faire sera appréciée, pensons-nous. Les contes bretons ont été écrits dans le dialecte de Léon, et suivant l’orthographe de Le Gonidec... (extrait de l’Avant de lire-A-raok lenn). — Ne glaskomp ket gouzout ama euz a be vro e c’hell beza ginidik marvaillou Breiz-Izel, na kennebeud all ne livirimp ez int pe ne d-int ket tra hon tadou koz. Ar pez ma’z eo eta ar marvaillou-ma ez int, ha nemet e vezo gallet anaout dre-z-ho petra eo giz prezeg ar Vretouned etre-z-ho hag ann traou kaer a zo er brezounek, a zo kemend hag a ranker. Piou ar re-ze a zo hano anezho gant marvaillerien Breiz ? Ann Aotrou Doue, ann elez, hag ar zent ; ann den atao hag ann drouk-spered aliez ivez, al loened braz ha bihan, ha traou all zo-mui-ken ne d-euz bet biskoaz anezho, nemet e sperejou a zo. Ar gallek a zo bet lakeat ama dirak ar brezounek. Ar gallek-ze, klevit, a zo gweach eil-geriet, kouls lavaret, oc’h ar brezounek, evit dont, pa vez red, da skei ann tosta, ma’z eo bet gallet, d’ar brezounek. Eur seurt labour hen-nez hag a vezo marteze kavet mad, a gav d’e-omp. Ar marvaillou brezounek-ma a zo e iez Leon, ha skrivet hervez doare skriva ann aotrou Ar Gonidek...
Gabriel Milin (1822-1895), né à Saint-Pol-de-Léon, agent comptable au port de Brest, écrivain, poète, philologue, traducteur d’œuvres classiques en breton. Il fut également maire de l’Île de Batz.
Amable-Emmanuel Troude (1803-1885), né à Brest, militaire de carrière (colonel), lexicographe, écrivain et folkloriste. Il travaille en collaboration avec Gabriel Milin sur plusieurs ouvrages de vulgarisation en breton. On lui doit également un Dictionnaire français et celto-breton et un Nouveau dictionnaire pratique breton-français du dialecte de Léon.
Publiés initialement en 1870, ces contes bretons bilingues — chose rarissime chez les folkloristes bretons du XIXe siècle — recueillis à Brest de paysans venant travailler à l’Arsenal, méritaient amplement d’être remis à disposition du public breton et bretonnant, en en conservant leur graphie d’origine.

Version e-book (cliquez sur ce lien) : 

• Livre numérique