ESCHOLIER (R.) — Ceux de Gascogne (types et coutumes)


ESCHOLIER (R.) — Ceux de Gascogne (types et coutumes)

Référence: ARR541

En stock

Langue : français — Format : 21 x 29,7 cm — Nbre de pages : 138 — Illustr. en NB & Couleur.

Je n’aurai garde de définir ici les limites de la Gascogne. A l’origine, celle-ci comprenait la Chalosse, le Condomois, l’Armagnac, le Bigorre, le Couserans, la Lomagne, l’Astarac, une partie du Bordelais et du Bazadais. Son territoire a formé les départements des Hautes-Pyrénées, du Gers, des Landes, une partie des Basses-Pyrénées, de la Haute-Garonne, de l’Ariège, du Lot-et-Garonne, du Tarn-et-Garonne et de la Gironde.
Ce fut, à vrai dire, Henri IV qui réalisa l’unité gasconne, en y incorporant ces deux principautés montagnardes, le Béarn et le comté de Foix ; et nul, d’ailleurs, ne représente mieux cette race alerte et subtile, tout ensemble aventureuse et réaliste.
Sur la Gascogne et les Gascons, ce type si français, devenu traditionnel depuis Montluc et Du Bartas, Roquelaure et Lauzun, Bernadotte et Murat, d’Artagnan et Cyrano, il existe une immense bibliothèque. Je l’ai rarement consultée, me fiant davantage aux impressions et souvenirs de Cantegril. Je n’ai pu cependant ignorer — et je leur doit bien quelque chose — les travaux de Cénac-Moncaut et de Jean-François Bladé (extrait de la Préface)
De 1928 jusqu’en 1946, les éditions des Horizons de France firent paraître une collection intitulée généralement « Ceux de..., types et coutumes », évocation des Provinces françaises par le texte et l’image : 16 titres furent publiés, de Ceux du Nord à Ceux de Corse, en passant par Ceux du Lyonnais à Ceux des Pays d’Ouest. Il fallait remettre à disposition de tous, en les recomposant entièrement, ces ouvrages de haute qualité tant par l’illustration que par le texte, qui permettront de se remémorer une époque révolue, d’à peine plus de 70 ou 80 ans, et de pouvoir en tirer certainement quelques enseignements, positifs ou négatifs, et certainement nostalgiques...

Raymond Escholier (1882-1971), d’origine ariégeoise et bordelaise. Journaliste, romancier et critique d’art. Son oeuvre la plus connue reste Cantegril, prix Fémina 1921.

Accessoires

Produit Remarque Statut Prix
LEBRAU (J.) — Ceux du Languedoc (types et coutumes) LEBRAU (J.) — Ceux du Languedoc (types et coutumes)

Fiche technique du produit

Afficher les propriétés de l'accessoire

Nous vous recommandons aussi


Parcourir également ces catégories : AQUITAINE (Hist. régionale), FOLKLORE, MOEURS & COUTUMES, MIDI-PYRÉNÉES (Hist. régionale)