MORASIN (B.) — Ils étaient 4 Sergents de La Rochelle


MORASIN (B.) — Ils étaient 4 Sergents de La Rochelle

Référence: AVL217

En stock

18,75
Le prix inclut la TVA mais pas les frais de livraison .
Lo prètz que cap la TVA mès non pas las còstas de mandadís.
Poids du colis: 0,26 kg


Langue : français — Format : 15 x 21 cm — Nbre de pages : 186.

En 1821, sous la Restauration, les soldats du 45e régiment d’infanterie en garnison à Paris refusent de crier « Vive le Roi ». Par précaution, le régiment est transféré à La Rochelle en janvier 1822. Comme nombre de militaires hostiles à la Restauration (elle a été imposée par les Alliés vainqueurs de Napoléon Ier en 1815), quatre jeunes sergents idéalistes nommés : Bories (né à Villefranche-de-Rouergue), Pommier (né à Pamiers), Raoulx (né à Aix-en-Provence) et Goubin (né à Falaise), ont fondé dans leur unité une « vente de carbonari », complot dont le but ultime est de favoriser un putsch militaire et chasser à nouveau les Bourbons de France. À La Rochelle, les conspirateurs poursuivent leurs menées clandestines, mais avec tant d’imprudence qu’ils finissent par se faire dénoncer. Ils sont immédiatement incarcérés à la Tour de la Lanterne à La Rochelle, tour qui deviendra la Tour des 4 Sergents... Traduits en justice avec d’autres complices, les 4 sous-officiers refusent de dénoncer leurs chefs (dont le marquis de Lafayette), malgré pressions et promesses de grâce : ils sont condamnés à mort et guillotinés le 21 septembre 1822 en place de Grève à Paris. Bernard Morasin, qui vit à Fouras (Charente-Maritime), s’est fait depuis de nombreuses années une réputation de romancier régionaliste, étayant toujours sur des faits historiques avérés son œuvre romanesque. Il nous offre ici un récit alerte et très documenté de ces conspirations des Carbonari, notamment celles de Saumur et de La Rochelle qui ont marqué la fin du règne de Louis XVIII.

Nous vous recommandons aussi

*
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .

Parcourir également ces catégories : HISTOIRE GÉNÉRALE, LITTERATURE DES PAYS DE FRANCE ET D'AILLEURS, NAPOLÉON Ier (Consulat, Premier Empire), POITOU-CHARENTES (Hist. régionale)