ARNAUDIN (F.) — Propos sur la Grande Lande ancienne


Nouveau

ARNAUDIN (F.) — Propos sur la Grande Lande ancienne

Référence: ARR115-B
11,95
Le prix inclut la TVA mais pas les frais de livraison .
Lo prètz que cap la TVA mès non pas las còstas de mandadís.
Poids du colis: 0,12 kg


Mais de tout cela à quoi bon parler ? C’est le passé aujourd’hui, et personne plus, bientôt, n’aura cure de s’en souvenir : voilà qui résume bien la pensée de Félix Arnaudin lorsqu’il écrit ce texte, publié en 1920, dans « Choses de l’ancienne Lande », peu avant sa mort. « Un jour, sur la grand’lande encore entièrement nue de Labouheyre, vers les chemins de Pissos, un très vieux berger, adossé à l’ordinaire, les échasses aux jambes, aux basses tuiles de son parc, me parlait de l’ancien temps... ». Retour vers le passé, témoignage « ethnographique » de ce qu’était la Grande Lande avant le règne sans partage du pin maritime, texte personnel, poétique et nostalgique d’un des plus importants folkloristes gascons qui avait, douloureusement, la conscience d’assister à une fin de monde, la fin du monde de la vraie lande...

Nous vous recommandons aussi

*
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .

Parcourir également ces catégories : Page d'accueil, VOYAGE (récits de), FOLKLORE, MOEURS & COUTUMES, LANDES (Hist. régionale)